05/06/2020

Ford présente son filtre à air pour lutter contre les virus et réduire les allergies

"Pour de nombreux conducteurs et leurs passagers, les allergies au pollen et à la poussière peuvent s'avérer particulièrement inconfortables et même causer de graves problèmes de santé. Ce filtre est une mesure peu coûteuse mais efficace qui pourrait préserver notre santé et apporter un plus grand confort à toute personne voyageant dans un véhicule Ford". - Nigel Brackenbury, vice-président Relations Clients chez Ford Europe


Nous contacter



Alors que la France poursuit son déconfinement et que la majeure partie de l’Hexagone est classée zone rouge ou en zone à risque très élevé d’allergie au pollen, Ford développe des solutions pour tenter de réduire les risques à l’intérieur de ses véhicules.

Ford propose désormais, à l'intérieur de ses véhicules, un filtre amélioré qui pourrait apporter un véritable soulagement pour les personnes souffrant d'allergies ou même pour lutter contre certains virus.

Le filtre Ford micronAir proTect, développé par les experts en filtration de Freudenberg, est particulièrement efficace pour stopper un large éventail de germes nocifs, d'allergènes et même de virus qui peuvent causer de sérieux problèmes de santé.

Le système utilise du carbone et une couche active spéciale fabriquée à partir d'une recette secrète comprenant de l'acide citrique proche de celui que l'on trouve dans le citron. Cette couche protège contre les bactéries, les infections et les moisissures indésirables, tout en offrant des propriétés antivirales.


Comment ça marche ?

Le filtre Ford micronAir proTect est capable d'attraper des particules aussi petites que 0,05 micron, soit moins d'un millième de l'épaisseur d'un cheveu humain. Lorsqu'il est installé dans le système de ventilation du véhicule, il peut diluer la concentration de particules nocives entrant dans l'habitacle et éliminer les gouttelettes contenant des virus aussi rapidement que possible, réduisant ainsi le risque de contamination et d'infection supplémentaires.

Le filtre comporte un élément de charbon actif conçu pour offrir une protection supplémentaire contre la pollution nocive telle que les particules et les gaz acides, ainsi qu'une protection multicouche en microfibres qui retient les particules plus petites, la poussière et le pollen.

Le filtre peut également être utilisé pour lutter contre les risques d'infection dans l'habitacle : il s'avère efficace à 99,9 % pour éliminer les virus qui entrent en contact avec la couche active spéciale*, notamment la grippe porcine (H1N1) et le HCov-229E. Dans les conditions actuelles, il est trop dangereux de tester le filtre contre le SRAS-CoV-2, le coronavirus qui cause la maladie COVID-19, mais Freudenberg s'attend à ce qu'il atteigne la même efficacité de 99,9 %.


Déjà disponible en concession sur la majorité de la gamme

Les coronavirus se propagent en gouttelettes produites lorsque les personnes touchées éternuent, toussent ou respirent, et peuvent rester infectieux sur des surfaces pendant des heures, voire des jours. Les perturbations dues au vent, les changements de température et l'humidité peuvent entraîner la réapparition de ces particules dans l'air, qui peuvent alors être captées par le filtre.

Les concessionnaires Ford peuvent dès à présent fournir et installer ce filtre, qui est disponible pour les Focus, Kuga, Mondeo, S-MAX et Galaxy, et peut déjà être commandé pour les Fiesta, Puma et EcoSport tandis que les modèles Transit Courier et Tourneo Courier suivront plus tard cet été.

Les clients qui souhaitent faire installer le filtre micronAir proTect sur leur véhicule Ford peuvent le faire grâce aux protocoles d'entretien "No Touch", au cours desquels le véhicule est désinfecté et protégé par des revêtements supplémentaires des points de contact avant d'être rendu au client.



Actualités



Conditions générales Politique de confidentialité Recrutement